5 astuces pour réduire le coût de sa mutuelle

L’on assiste depuis ces dernières années à une hausse progressive du coût des tarifs de la mutuelle santé, repérée à la suite de l’augmentation de leurs charges. Il convient tout de même de rappeler qu’il est tout à fait possible de réduire les frais, voici quelques conseils à retenir à cet effet.

Bien spécifier les garanties recherchées

Pour choisir une mutuelle santé, il faut commencer par définir ses besoins et spécifier les types de garanties recherchées dans un contrat d’assurance complémentaire santé. Dans l’idéal, l’offre doit pouvoir prendre en charge les frais d’hospitalisation, le remboursement des médicaments et les consultations chez les spécialistes et les généralistes. D’autres garanties peuvent compléter la liste, mais il faudra alors payer un surplus. La couverture des consultations optiques et dentaires est à vérifier tout particulièrement tout comme les soins dentaires.

Faire jouer la concurrence

astuce mutuelle santéComme il existe mille et une offres d’assurance complémentaire santé, il est intéressant d’affiner ses recherches en utilisant un comparateur de mutuelle santé. En faisant jouer la concurrence, il est possible de profiter de bonnes extensions de garanties à un prix plus que raisonnable. Comme les comparateurs combinent les offres de tous les professionnels de la complémentaire santé à savoir les mutuelles, grands assureurs et autres instituts de prévoyance, cela permet d’avoir une vue d’ensemble des offres disponibles et de trouver plus facilement l’offre d’assurance complémentaire santé la plus avantageuse.

Déterminer l’éligibilité à l’aide complémentaire santé

L’aide à la complémentaire santé (ACS) est une subvention proposée tout particulièrement aux ménages les plus modestes. La mise en place de ce dispositif est d’encourager les foyers à souscrire une complémentaire santé en leur proposant de rembourser de manière complète ou partielle les dépenses de santé. Il convient tout de même de rappeler que pour être éligible, il est important que le demandeur ne dépasse pas le plafond de l’ACS qui s’établit à 11.682 € pour une personne seule et à 17.523 € pour un couple. L’allocation peut ainsi aller de 100 € à 550 € en fonction de l’âge du souscripteur et vient en déduction des cotisations de la mutuelle santé.

Opter pour une mutuelle d’entreprise

Depuis le 1er janvier 2016, la mutuelle santé est obligatoire dans les entreprises, peu importe leurs tailles, et est proposée à destination de l’ensemble des salariés de l’établissement. Ces derniers y gagnent, car la mutuelle vient prendre en charge la moitié des cotisations annuelles, ce qui ressemble à quelques détails près à une prise en charge d’un contrat d’assurance complémentaire santé sans que l’on doive payer plein pot. La mutuelle pour indépendante est quant à elle, conseillée aux travailleurs non salariés (artisans, commerçants et professions libérales) qui ne bénéficient que d’une faible couverture de base.

Ne retenir qu’une mutuelle responsable

Enfin, lors du choix de la mutuelle santé, il est intéressant de n’opter que pour les complémentaires santé dites responsables. Leur spécificité se raccorde au fait qu’elles ne proposent que des remboursements au-delà d’un certain seuil en ce qui concerne l’achat de lunettes ou les dépassements d’honoraires. Cependant, ce type de contrat de mutuelle santé offre une fiscalité plus souple et des frais moins élevés, ce qui le rend d’autant plus attractif.