Assurances : les points à vérifier avant de déménager

L’assurance multirisque habitation peut intervenir en cas de déménagement. Elle propose un remboursement de choix en cas de dommages matériels, de pertes, d’actes de vandalisme ou de vols des affaires. Ces quelques conseils permettent notamment de profiter des meilleures garanties en cas de déménagement.

Comment faire jouer l’assurance habitation multirisque ?

nouvelle maisonLorsqu’on choisit de confier son déménagement à un professionnel dans le domaine, il faut savoir que la société de déménagement doit disposer d’une assurance responsabilité civile qui fera office de protection juridique. L’assurance habitation multirisque va ainsi intervenir en cas de dommages matériels, de pertes ou de vol à l’encontre des objets et des meubles qu’il transporte. La liste des mutuelles est longue, mais seule l’assurance habitation multirisque est adaptée à ce genre de cas. Il convient tout de même de rappeler que la garantie responsabilité civile n’est pas effective dès lors que les meubles et les objets ont été endommagés bien avant le déménagement. Si les effets personnels ont été mal emballés ou encore volés avant ou pendant le voyage alors, c’est l’assurance multirisque habitation qui va intervenir.

Dans tous les cas, il faut veiller à bien lire les clauses du contrat d’assurance et demander au déménageur de détailler les garanties proposées en cas de sinistre, de tentatives de vol, de perte des affaires ou encore de catastrophes naturelles. On en profite pour lui demander le plafond de remboursement, surtout si les cartons contiennent des biens de valeur.

Que faire si l’on se charge soi-même de son déménagement ?

Pour ceux qui effectuent eux-mêmes leur déménagement, le contrat d’assurance habitation peut être appliqué, notamment l’assurance dommages et l’assurance accidents que l’on peut utiliser pour la prise en charge des meubles et des effets personnels. À noter que si l’on se fait aider par un ami et que ce dernier a abimé l’un des biens matériels durant le déménagement alors, on peut faire jouer la responsabilité civile de ce dernier. Pour que cette astuce fonctionne, il est tout de même important que le proche en question ait un contrat d’habitation ou une carte bancaire qui vient couvrir sa responsabilité civile. Le contrat d’assurance habitation multirisque de l’ancien logement peut aussi être utilisé pour assurer une partie du déménagement et éviter les dommages causés par les va-et-vient des cartons dans les cages d’escaliers. Bien évidemment, qui dit garanties spécifiques dit montants élevés et pour éviter les mauvaises surprises à l’arrivée, il est important d’être attentif à la lecture du contrat.

Est-il possible de recourir à d’autres solutions d’assurance ?

Après le déménagement depuis l’ancien domicile, il faudra penser à souscrire une nouvelle assurance multirisque en veillant à bien se renseigner sur la prime d’assurance auprès de la compagnie d’assurance. Dans l’idéal, on demande à avoir un devis d’assurance habitation afin de comparer les prix avec les garanties proposées. Il convient par ailleurs de rappeler que même si l’on garde l’ancien contrat d’assurance habitation, les tarifs peuvent changer, car d’autres critères vont entrer en compte dans le calcul des cotisations. Si la nouvelle maison est située dans un quartier connu pour son taux de cambriolage élevé alors, le prix de l’assurance habitation va augmenter en fonction des risques. Si la maison compte un garage alors qu’auparavant la voiture était garée au coin de rue alors, la prime d’assurance va être réduite. Enfin, il est intéressant de rappeler que la région entre aussi en compte dans le calcul de la prime d’assurance. Bref, il vaut mieux s’informer au mieux sur les spécificités du contrat avant de le signer.

Vous pouvez partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn