Réutiliser, réduire, recycler ses déchets au travail

En tant que société, vous envoyez sans doute des quantités ridicules de déchets à la décharge. Tous ces déchets représentent des ressources mal utilisées, tant naturelles que financières. Finalement vous utilisez des ressources naturelles pour créer des produits qui finissent par devenir des déchets. Et, bien sûr, cela vous coûte aussi de l’argent de racheter ces produits qui finiront à la décharge. Comment pouvons-nous donc arrêter cela ?

Étape 1 : Réduisez vos déchets

Pour commencer, on peut penser aux trois R du recyclage : réduire, réutiliser, recycler. Nous les avons entendus à maintes reprises, mais examinons de plus près comment ils peuvent être appliqués pour nous aider à réduire les déchets au travail. Commencez par éliminer les déchets à la source. La meilleure façon d’y parvenir est de procéder à un audit des déchets.

Examinez ce que contiennent vos poubelles, vos bacs de recyclage et de compostage. Posez-vous la question suivante : “Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour éviter d’utiliser ou d’acheter ce produit ? Par exemple, si vous constatez qu’il y a des déchets d’emballage, pouvez-vous soit travailler avec vos fournisseurs pour les éliminer, soit acheter les articles en vrac ? Si les déchets sont le résultat de votre fabrication, pouvez-vous rationaliser davantage vos opérations pour réduire ou éliminer ces déchets ?

Étape 2 : Réutilisez tout ce que vous pouvez

Après avoir réduit tout ce que vous pouvez, regardez ce qui reste et identifiez les articles qui peuvent être réutilisés. Une partie importante de cette démarche peut consister à acheter des articles réutilisables plutôt que des articles jetables, ce qui est un moyen évident de réduire votre flux de déchets.

Cela peut coûter un peu plus cher au départ, mais vous économiserez de l’argent à long terme car vous n’aurez plus besoin d’acheter sans cesse des articles jetables. Les gobelets en papier, les assiettes en papier et les ustensiles en plastique de la cuisine commune peuvent être remplacés par des versions durables. Un verre en plastique jetable peut être remplacé par un ecocup et qui plus est, un eco cup !

La société Esprit Planète propose des alternatives aux gobelets plastiques jetables ! 18, 25 ou encore 50cl, il y en a de toutes les tailles ! Ceux-ci sont adaptés pour déguster une boisson froide ou chaude, ils résistent à plus de 700 lavages ! Imaginez un peu l’impact que cela pourrait avoir sur la planète si toutes les entreprises passaient aux gobelets réutilisables. Le petit plus ? Esprit Planète propose des gobelets réutilisables à personnaliser avec le logo ou le slogan de votre entreprise, une initiative que vos salariés devraient apprécier.

Étape 3 : Recyclez tout ce qui est recyclable

Si vous ne pouvez pas réduire ou réutiliser un article, la dernière option est de le recycler. Le plus souvent, les articles recyclés tels que le papier, le verre et le plastique sont très faciles à recycler grâce à votre service de transport. Cependant, pour que le recyclage soit efficace, vous devez vous assurer que vous mettez à disposition suffisamment de bacs et d’affiches pour que vos employés puissent facilement recycler les articles et assurer une formation continue à vos employés.

En entreprise, il peut être difficile de faire en sorte que les gens trient correctement les déchets c’est pourquoi la signalisation et la formation sont importantes. Notez que le recyclage comprend également le recyclage des déchets alimentaires ou le compostage, vous devriez donc également mettre en place ce service.

Au-delà du recyclage des articles standard, il se peut que certains articles soient un peu plus difficiles à recycler. Dans ce cas, vous devrez peut-être faire des recherches supplémentaires pour savoir qui peut recycler ces articles pour vous.

Savoir comment réduire ses déchets est une question récurrente mais surtout un grand défi pour de nombreuses entreprises. C’est d’ailleurs l’un des principaux problèmes auxquels sont confrontées toutes les entreprises, quel que soit le niveau de leurs efforts en matière de développement durable. Courage !